[email protected] 06 09 90 40 45 corinne0176

Comment arrêter de manger du chocolat ?

Chocolat

On peut avant tout se demander pourquoi on devrait arrêter de manger du chocolat. Est-ce vraiment une addiction alimentaire ?

Pas d’état de manque physiologique lorsqu’on s’en prive, on ne peut pas véritablement parler d’une drogue douce. Cependant les accros au chocolat nous affirmeront qu’ils ne peuvent se passer de leur dose quotidienne.

D’ou vient le besoin de chocolat ?

Premièrement, selon la qualité et la composition du chocolat, différentes réactions peuvent se passer pour le consommateur. S’il s’agit de chocolat riche en sucre, on pourra alors penser également à une addiction au sucre (lire un autre article sur ce sujet). Dans le cas de chocolat riche en cacao, et donc plus faible en sucre, la situation est différente, on peut s’interroger sur le rôle dans le cerveau de certaines substances : la théobromine et la caféine qui stimulerait le système nerveux et la phénylethylanine qui jouerait un rôle d’anti-dépresseur, et qu’il agirait sur la sérotonine comme anti-stress, grâce également au magnésium.

Il contient également des substances psycho-actives comme des cannabinoïdes et des alcaloïdes, présentes dans également dans le cannabis et l’opium. Cependant ces composants sont en bien trop faible quantité pour avoir un effet de dépendance, imaginez, pour obtenir l’effet d’un joint il faudrait consommer environ 25 kg de chocolat !

La piste la plus plausible qui explique une addiction au chocolat est celle du circuit de récompense, qui peut avoir été mise en place dès la plus tendre enfance, le produit évoquant la douceur et le réconfort. Ce comportement est activé pour certaines personnes avec le chocolat, mais ce n’est pas la substance en elle-même qui l’a initié au départ. Le fait de consommer du chocolat a été assimilé depuis longtemps à une récompense et à du réconfort, nécessaire en cas de stress ou d’anxiété, mais pour d’autre cela a pu être un morceau de fromage.

Se priver de chocolat ?

Je suggère d’envisager les choses sous un autre angle et de se poser la question de l’arrêt de la consommation de chocolat uniquement en terme de bénéfice pour la santé.

S’il n’y a pas lieu, d’un point de vue médical, de cesser de manger du chocolat, je recommande de ne consommer que du chocolat de qualité, à haute teneur en cacao, au moins 70 %,  de qualité biologique. 

Par contre, cas de problème médical, mieux vaudra apprendre à s’en passer et trouver d’autres moyens sains de gérer son stress, comme la réflexologie plantaire ou l’EFT (Technique de liberté émotionnelle) pour travailler sur le manque et les émotions désagréables.

Le Reiki offre aussi un excellent moyen de se soigner de manière holistique, c’est à dire au niveau physique, mental, émotionnel et spirituel. Les traitements dure une heure et ont lieu en cabinet, à domicile ou à distance.

La relaxation et la gestion du stress et de l’anxiété avec la cohérence cardiaque sont tout à fait intéressant car on peut pratiquer de manière autonome.


Prenez renez-vous avec Corinne Lefebvre
Téléphone : 06 09 90 40 45

Votre nom

Votre email

Votre demande

Partagez cet article à vos proches :