[email protected] 06 09 90 40 45 corinne0176

Dépression saisonnière : que faire pour traverser l’hiver avec sérénité ?

dépression saisonnière : que faire ?

Il semble que plus l’on vit loin de l’équateur, plus on est susceptible d’entrer dans un cycle de dépression lorsque les heures de luminosité diminue avec l’automne, puis l’hiver. Dépression saisonnière : que faire pour retrouver de l’énergie ? Comment garder énergie et joie de vivre pendant la saison froide ?

Il est maintenant établi que la baisse de luminosité, à partir des mois d’octobre et novembre, est la cause principale de la dépression saisonnière. Cependant, notre vitalité peut -être entretenue tout au long de l’année de manière à être moins susceptible de souffrir de cette affection.

Quels sont les signes et symptômes ?

Même s’il peut être tout à fait normal de connaître un ralentissement de nos activités durant cette période, nous devons réagir si ce ralentissement nous handicape dans notre quotidien, nous empêchant d’accomplir nos tâches.

Il s’agit de prendre conscience et d’identifier les faits qui nous indiquent que nous souffrons de dépression saisonnière. La première chose à noter est de remarquer s’il s’agit de deux événements ayant eu lieu sur deux années consécutives. Voici les autres symptômes qui doivent alerter et amener à réagir :

  • fatigue chronique, manque total d’énergie ;
  • absence de motivation ;
  • troubles du sommeil, augmentation du sommeil qui ne sera pas pour autant récupérateur (hypersomnie) ;
  • absence de motivation et d’envie ;
  • troubles de l’appétit ;
  • tristesse permanente ;
  • irritabilité ;
  • émotivité intense ;
  • difficulté de concentration et d’attention ;
  • pour les cas les plus graves, pensées suicidaires.

Si ces symptômes sont présents, surtout le dernier qui dénote une situation grave, il convient de se rapprocher de son médecin.

Comment se soigner de manière naturelle ?

Suivant les conseils du médecin et votre ressenti, vous préfèrerez peut-être des solutions et remèdes naturels… En voici quelques uns :

Lumière !

On ne conseillera jamais assez de sortir, de prendre les bénéfices du soleil, même à travers les nuages, de prendre contact avec la nature, cela favorisa nos apports en vitamine. C’est toujours un plus pour notre stimulation hormonale qui est souvent déréglée pendant cette saison.

Comme la survenue de la dépression saisonnière est directement liée au manque de luminosité, l’une des premières choses à faire (après prendre l’air quotidiennement dans la nature) est d’investir dans une lampe de luminothérapie. Attention à faire l’achat d’un produit de qualité.

Conscience et pensées

Une méthode éprouvée pour traverser beaucoup plus sereinement la période hivernale est la méditation. Elle permet la prise de recul avec nos pensées et nos soucis, entre autres ! Cependant pour les personnes qui n’ont pas encore le « déclic » méditation, il existe des méthodes alternatives entraînant une amélioration dans les dépressions :

La cohérence cardiaque : on peut parvenir à rééquilibrer son système nerveux autonome par un simple exercice de respiration, à pratiquer au minimum cinq minutes trois fois par jour. C’est un bon début pour prendre soin de soi de manière autonome et responsable (de sa santé).

Relaxation sur des sons thérapeutiques : neurostimulations par des sons isochrones calés sur certaines fréquences précises du cerveau, pour réguler les connexions.

Energie

Le Reiki, méthode de soin énergétique d’origine japonaise, agit aussi bien sur les niveaux mental (calme les ruminations, clarté mentale), émotionnel (calme la tristesse, les peurs, la culbalité, etc), physique que spirituel (prise de conscience, nouvelles idées), et il permettra en outre de récupérer de l’énergie après chaque séance. Le Reiki peut également être pratiqué en auto-traitement, aussi bien en préventif que lorsque le dépression est arrivée, si l’on est formé au minimum au premier degré.

L’EFT (technique de liberté émotionnelle), est aussi une méthode énergétique, agissant par certains points d’acupuncture. Elle permet de libérer les émotions négatives qui restent bloquées en nous lorsque nous souffrons d’une dépression.

Quelques conseils supplémentaires :

Soyez attentifs à votre alimentation, à l’énergie que vous acceptez de laisser entrer en vous et chez vous : éloignez de vous tout ce qui est négatif comme les informations télévisées (images et nouvelles anxiogènes), les films d’horreurs, les personnes alimentant les rumeurs et les mauvaises nouvelles, la nourriture industrielle…

Privilégiez alors les fruits et légumes frais ou secs de l’automne et de l’hiver, les musiques douces ou musiques classiques, les livres audios de développement personnel (on en trouve beaucoup sur Youtube) et tout ce qui fait du bien sur le fond à votre être.


Souhaitez-vous être accompagné ?

J'effectue des consultations principalement par Skype mais aussi en Rhône-Alpes dont Lyon.
N'hésitez pas à me poser vos questions sur votre situation afin que nous trouvions ensemble une solution pour traiter vos difficultés.

Téléphone : 06 09 90 40 45

Votre nom

Votre email

Votre demande

Partagez cet article à vos proches :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *