[email protected] 06 09 90 40 45 corinne0176

EFT et phobie des araignées

L’EFT et  phobies font bon ménage. Nous avons tous notre talon d’Achille, nos peurs… Pour ma part, l’une d’elles concerne aussi bien d’autres personnes, c’est la peur, la phobie, le dégout des araignées. Vous savez, celle qui ont de belles pattes poilues par exemple !

J’ai quelques mauvais souvenirs liés à celles-ci, quelques expériences déplaisantes, et ma répulsion était bien présente, au point que d’évoquer ses souvenirs me faisait faire des grimaces et avoir des frissons dans le dos, voir les cheveux qui se dressent sur la tête.

Il y a quelques jours j’ai donc décidé de m’attaquer à cette phobie…

Pour commencer j’ai d’abord tapoté avec l’EFT sur l’une de mes histoires les plus dérangeantes avec une araignée : dans ma jeunesse, j’en ai trouvé une dans ma main, par surprise, en attrapant un objet dans un sac ! Imaginez ma réaction de saisissement et d’horreur !!!

J’ai tapoté jusqu’à ce que je puisse raconter cette histoire en restant neutre dans mon récit et dans mes sensations.

Ensuite, je me suis attaquée à ma phobie des araignées avec l’EFT. En mesurant l’intensité de mon dégout et de ma peur des araignées, j’étais a 10/10

Puis j’ai évoqué ma répugnance en décrivant ce que je n’aimais pas dans les araignées, donc voici quelles phrases j’ai choisi :

Avant de commencer, mesurez votre inconfort, les tensions ou douleurs dans votre corps sur échelle de 1 à 10 (10 étant le plus intense).

1ère ronde :

En tapotant le point Karaté (tranchant de la main), vous pouvez dire trois fois de suite : Même si les araignées me répugnent et me dégouttent et que je ne supporte pas de voir leurs huit pattes velues, je m’aime infiniment et totalement, je m’accepte telle que je suis.

Puis tapoter les points suivants :

  • début des sourcils : je ne supporte pas de voir une araignée
  • coin de l’oeil : les araignées me dégouttent et me répugnent 
  • sous l’oeil : surtout si elles sont grosses, grises ou noires, ou n’importe quelle autre couleur
  • sous le nez : elles ont huit pattes, c’est immonde
  • creux du menton : ce sont de dégouttantes bestioles
  • clavicule : je ne supporte pas de les voir
  • sous le bras : quand j’en vois une, je crie ou je suis limite nauséeuse
  • sous le sein : je ne peux même pas les tuer, car pour cela il faudrait que je m’en approche
  • coin de l’ongle du pouce : je déteste ces bestioles
  • coin de l’ongle de l’index : les araignées sont répugnantes
  • coin de l’ongle du majeur : avec leurs huits pattes
  • coin de l’ongle de l’auriculaire : leurs poils quand ce sont des araignées velues
  • point karaté : je ne peux même pas les regarder sur un écran ou dans un libre
  • point de gamme (dos de la main) : les araignées me répugnent.

Respirez, buvez de l’eau

Vous pouvez penser ensuite à une araignée, la voir dans votre esprit et mesurer l’intensité du dégout de 1 à 10 : à combien êtes vous descendu ? Si vous n’êtes pas encore à zéro ou un, refaites une ronde, en variant légèrement la phrase :

 

2ème ronde :

En tapotant le point Karaté (tranchant de la main), vous pouvez dire trois fois de suite : Même si les araignées me répugnent et me dégouttent encore un peu et que je ne supporte pas tellement de voir leurs huits pattes velues, je m’aime infiniment et totalement, je m’accepte telle que je suis.

Puis tapoter les points suivants :

  • début des sourcils : j’ai encore du mal à regarder une araignée
  • coin de l’oeil : les araignées me dégouttent et me répugnent encore un peu
  • sous l’oeil : surtout si elles sont grosses, grises ou noires, ou n’importe quelle autre couleur
  • sous le nez : elles ont huit pattes, ce n’est pas beau
  • creux du menton : ce sont encore de dégouttantes bestioles
  • clavicule : j’ai du mal à les regarder
  • sous le bras : quand j’en vois une, je crie ou je suis limite nauséeuse
  • sous le sein : je ne peux même pas les tuer, car pour cela il faudrait que je m’en approche
  • coin de l’ongle du pouce : je n’aime pas ces bestioles
  • coin de l’ongle de l’index : les araignées sont encore répugnantes
  • coin de l’ongle du majeur : avec leurs huits pattes
  • coin de l’ongle de l’auriculaire : leurs poils quand ce sont des araignées velues
  • point karaté : je ne peux même pas encore les regarder sur un écran ou dans un libre
  • point de gamme (dos de la main) : les araignées me répugnent encore un peu

Respirez, buvez de l’eau

 

Si l’intensité du dégout a baissé, vous essayer d’en regarder une sur un écran ou un livre et voir où vous en etes à nouveau…

S’il vous reste encore du dégout et la peur, recommencez apres avoir vu ses images.

Pour ma part j’en suis à ce stade (intensité 3/10), je rapporterai prochainement ce que cela donne en visionnant une araignée en video….


Prenez renez-vous avec Corinne Lefebvre
Téléphone : 06 09 90 40 45

Votre nom

Votre email

Votre demande

Partagez cet article à vos proches :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.