[email protected] 06 09 90 40 45 corinne0176

Sortir de la dépendance affective, comment faire ?

Sortir de la dépendance affective

Vous sentez-vous concerné par la dépendance affective ? Elle peut mener à bien des désastres dans différentes relations, que ce soit le couple, les relations mère-fille ou mère-fils, amicales ou même encore avec son psy ! Elle est source de stress, d’angoisse, de stress, de jalousie, de déprime ou de dépression entre autres. Alors que faire pour sortir de la dépendance affective ?

L’exemple de la dépendance affective amoureuse

En début de relation amoureuse, pour prendre le cas de dépendance affective le plus fréquent, les partenaires se dédient l’un à l’autre et on s’occupe plus de l’autre que de soi. L’histoire se déroule toute seule et est harmonieuse puis que les deux amoureux fonctionnent sur le même mode. Et puis l’un des deux commence à reprendre ses marques, pendant que l’autre continue de faire passer son bien-être  avant son partenaire. Au bout de quelques mois, les lunettes roses par lequel on voyait le monde commencent à se ternir, et le bonheur du dépendant affectif  passe automatiquement par l’amant ou l’amante, à qui il ou elle incombe, même inconsciemment de le rendre heureuse(x). Ainsi l’humeur d’un ou d’une dépendant(e) affectif(ve) ne dépendra que du nombre de SMS échangés avec le partenaire dans la journée par exemple. La personne organise aussi son emploi du temps uniquement en fonction de l’autre.

Les choses se gâtent quand arrive ce moment où les deux conjoints ne fonctionnent plus tout à fait l’unisson. Celle ou celui qui souffre de dépendance affective sera de plus en plus malheureux de ne plus recevoir réponses ou satisfaction à ses attentes, alors qu’il pense tout faire pour être agréable à l’ordre.

Cela peut créer un sentiment de pression en l’autre partenaire, qui de ce fait, cherchera à s’en alléger, de manière plus ou moins élégante, ce qui entraînera des tensions entre les deux personnes, et qui bien évidemment ne fera que renforcer le sentiment d’insécurité dans la relation de celui ou celle qui est en dépendance affective.

Une telle situation peut conduire à des extrêmes tels que la rupture ou le divorce, l’autre conjoint se sentant sous pression ou harcelé moralement. Peuvent survenir aussi les problèmes de la jalousie maladive, de l’infidélité. La personne qui souffre de cette dépendance affective peut aller jusqu’à la dépression, le chantage affectif ou le chantage au suicide.

Quelles sont les causes de la dépendance affective ?

Une faible estime de soi est la véritable origine de la dépendance affective. Au fond d’elle, la personne qui en souffre croit qu’elle ne mérite pas le bonheur, l’amour et la reconnaissance. Elle ne comprends pas que sa joie de vivre ne dépend que d’elle, et qu’elle a le pouvoir de se créer une vie merveilleuse.

La dépression peut en être une conséquence, mais aussi une cause. On ne voit son salut qu’en autrui, ce qui est souvent dû à une faible estime de soi. Le besoin de reconnaissance est tel qu’on ferait n’importe quoi pour attirer l’attention du conjoint, de l’ami ou de son ex. La personne peut souffrir d’une névrose et à des difficultés à gérer ses émotions. Ce manque d’estime de soi remonte à l’enfance et notamment au regard que nous avons reçu de nos parents, comment eux-mêmes manifestaient leur amour à leur enfant. Cet amour devait-il être mérité ?

Comment sortir de la dépendance affective ?

Il est nécessaire, voire indispensable de se recentrer et de penser de penser à soi. Le Reiki, un traitement énergétique d’origine japonaise (et peut-être bouddhiste), permet déjà de prendre ce temps, et de travailler sur soi à un haut niveau vibratoire.

De plus, le Reiki, par le soin prodigué d’amour universel, peut aussi être une aide intéressante pour calmer les angoisses dues à l’insécurité dans la relation et sortir de la dépendance affective.

Une attention sera particulièrement accordé au chakra solaire, lié à l’estime de soi, au chakra racine et chakra cardiaque.

Du point de vue de l’EFT, on peut travailler sur un renforcement de l’estime de soi, et la relation avec les parents durant l’enfance, sur des aspects et souvenirs les plus précis possible, comme des phrases que l’on entendait souvent, des phrases dévalorisantes ou décourageante. Voir à ce sujet mon autre article sur l’estime de soi et l’EFT.

On fait également une approche sur les croyances pour sortir de la dépendance affective, notamment sur celle que l’amour dans la vie passe d’abord par l’amour de soi, le soin que l’on prend de soi, de son corps et des plaisirs que l’on peut s’apporter dans la vie, au quotidien. En effet, si le réservoir d’amour de soi est vide, comment peut-on en distribuer autour de soi ? Il est donc primordial d’arroser son jardin intérieur et d’y faire s’épanouir les fleurs de son propre bonheur.

Commencer à s’occuper de soi est la première des choses à faire, et se relaxer sur des sons sacrés de guérison peut-être un excellent moyen de prendre du temps pour se reconnecter. Pensez aussi à un exercice puissant de bien-être et de gestion de l’anxiété comme la cohérence cardiaque.

Vous pouvez partager cet article à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source. Merci de tout coeur.


Prenez renez-vous avec Corinne Lefebvre
Téléphone : 06 09 90 40 45

Votre nom

Votre email

Votre demande

Partagez cet article à vos proches :